impasse

impasse

impasse [ ɛ̃pas ] n. f.
• 1761; de 1. in- et passer
1Petite rue qui n'a pas d'issue. cul-de-sac. Habiter dans une impasse. Rue en impasse.
2(1845) Fig. Situation sans issue favorable. Nous sommes dans une impasse. Sortir de l'impasse.
Faire, tenter une impasse : au bridge, à la belote, jouer la carte inférieure d'une fourchette lorsqu'on suppose que l'adversaire qui doit jouer avant détient la carte intermédiaire. Faire l'impasse au roi, lorsqu'on a en main l'as et la dame. — Par anal. Partie du programme qu'un étudiant n'apprend pas (jouant sur les probabilités de sortie du sujet à l'examen). Loc. Faire l'impasse sur qqch. : ne pas prendre en considération, parmi d'autres choses, en prenant un risque.
3(1953) Vieilli Impasse budgétaire : insuffisance des recettes publiques définitives par rapport à l'ensemble des dépenses inscrites dans la loi de finances. ⇒ déficit.

impasse nom féminin (de passer) Rue sans issue ; cul-de-sac : S'engager dans une impasse. Situation qui paraît n'offrir aucune issue favorable : Des négociations dans l'impasse.impasse (expressions) nom féminin (de passer) Faire une impasse, négliger d'étudier une des matières d'un examen, avec l'espoir d'être interrogé sur une autre ; prendre le risque de ne pas prendre en considération quelque chose, en faire abstraction ; à certains jeux de cartes, ne pas jouer la carte maîtresse lorsqu'on se trouve en troisième position, mais au contraire une carte plus basse pour ne pas affranchir la carte (ou les cartes) intermédiaire dans le cas où elle serait détenue par le joueur précédent. Impasse budgétaire, différence entre l'ensemble des dépenses publiques autorisées, y compris les comptes spéciaux du Trésor, et la totalité des recettes dont la rentrée est considérée comme certaine.

impasse
n. f.
d1./d Petite rue sans issue, cul-de-sac.
|| Fig. Situation sans issue favorable. Les négociations sont dans une impasse.
d2./d Fig. Dans certains jeux de cartes (bridge, par ex.), technique de jeu qui consiste à jouer par stratégie une carte inférieure à la carte maîtresse. Tenter l'impasse.
|| Fig. Faire l'impasse sur (une éventualité): agir en prenant un risque et en comptant que cette éventualité, défavorable, ne se réalisera pas.
|| FIN Impasse budgétaire: déficit volontaire évalué lors de la préparation du budget de l'état et dont on espère la couverture par des ressources de trésorerie.

⇒IMPASSE, subst. fém.
A. — Rue sans issue. Synon. cul-de-sac. Gestas se perdit sans espoir de retour dans un dédale inextricable de rues, de ruelles, d'impasses et de venelles (A. FRANCE, Étui nacre, Gestas, 1892, p. 156). Peut-être le chauffeur allait-il m'entraîner au fond d'une impasse et m'assommer (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 421) :
1. La ruelle se prolongeait en tronçon entre des constructions qui étaient des hangars ou des granges, puis se terminait en impasse. On voyait distinctement le fond du cul-de-sac : un grand mur blanc.
HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 542.
P. ext. Passage sans issue. Il fallut aller à l'aventure, s'enfoncer par des gorges étroites et profondes qui pouvaient finir en impasses (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 197).
B. — Au fig.
1. Position ou situation qui ne présente pas d'issue favorable. Aboutir à une impasse; être, s'engager, s'enfoncer, se fourrer, se mettre dans une impasse; sortir de l'impasse; tirer qqn de l'impasse. Ce drame français de l'inadaptation, l'impasse de la guerre d'Algérie l'illustre tragiquement. Cette énorme armée motorisée en 1960 (...) une poignée de rebelles la tient en échec, depuis six ans (MAURIAC, Nouv. Bloc-notes, 1961, p. 365) :
2. — Hélas! me voilà toujours acculé à deux impasses : il me faudrait au moins un foyer pour supporter le monde, ou le monde pour me remplacer le foyer. Ces deux secours me manquent à la fois...
AMIEL, Journal, 1866, p. 512.
2. Spécialement
a) ÉCON. Impasse budgétaire. ,,Dépenses inscrites au budget de l'État qui ne sont pas couvertes normalement par des recettes prévisibles mais par un recours à l'épargne`` (BARR. 1974). L'impasse réelle de trésorerie est différente de l'impasse budgétaire d'abord parce que le Trésor a en outre d'autres charges prévisibles (...), ensuite parce que l'ensemble des charges acquises (...) du Trésor pour une année ne tient pas compte des chevauchements d'exercices qui en modifient le poids exact (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 200).
P. ext. Synon. de déficit budgétaire. Mais le déficit reste pratiquement le même. Chiffré tout d'abord à 717 milliards, le montant de ce qu'on appelle l'impasse serait, d'après les dernières estimations, de 680 milliards (Combat, 5 nov. 1953, p. 1, col. 1).
b) JEUX DE CARTES. Coup consistant à essayer de faire une levée avec une carte inférieure à celle de l'adversaire qu'on suppose être dans la situation dite « en fourchette », où il dispose d'une carte intermédiaire entre celle qu'on joue et celle du partenaire. Impasse simple, double, triple (dans le cas d'une, deux, trois cartes intermédiaires); faire, tenter une impasse; impasse manquée, réussie. À ses yeux, un homme qui jouait un single-ton ou ne savait pas risquer une impasse était un homme incapable, un homme à fuir, un bourgeois (La Mode, 1829, I, 154 ds Fr. Mod., 15, 141 ds QUEM. DDL t. 2).
P. anal., arg. scol. ,,Partie du programme d'une interrogation que l'élève s'est dispensé d'apprendre, espérant échapper à la question`` (SMET, Nouv. arg. de l'X, 1936, p. 153).
Prononc. et Orth. : [] et [-as]. [] ds LAND. 1834, LITTRÉ, DG, PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930 et Lar. Lang. fr.; [a] ds DUB. et Pt ROB. Les 2 prononc. ds WARN. 1968. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1730 jeux Faire l'Inpasse (Académie universelle des Jeux, p. 154 ds Mél. Gamillscheg, 1968, p. 29; cf. R. Ling. rom. t. 36, p. 228); 1936 arg. scol. (SMET, loc. cit.); 2. 1761, 20 août « petite rue qui n'a pas d'issue » (VOLTAIRE, Lett. à d'Olivet ds GOHIN, p. 281); d'où 1773 fig. (DIDEROT, Jacques le fataliste, t. 1, 191-2 [1796] ds QUEM. DDL t. 18). Dér. de passe, déverbal de passer; préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 415. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 54, b) 897; XXe s. : a) 508, b) 931.

impasse [ɛ̃pɑs] n. f.
ÉTYM. 1730, au jeu; de im- (→ 1. In-), et passer.
1 (1761, Voltaire). Petite rue qui n'a pas d'issue. Accul (vx), cul-de-sac. || Habiter une impasse, au fond d'une impasse (→ Écaillé, cit. 1). || S'engager dans une impasse (→ Groupe, cit. 6). || Impasse calme et tranquille, impasse obscure, déserte, mal famée (cit.).
1 On trouve le mot de cul partout et très mal à propos; une rue sans issue ne ressemble en rien à un cul-de-sac; un honnête homme aurait pu appeler ces sortes de rues des impasses (…)
Voltaire, Dict. philosophique, art. Langues (1761).
2 Derrière, vous verrez s'ouvrir une impasse un peu obscure, bordée de maisons grillées, avec des balcons fermés qui débordent (…)
Loti, les Désenchantées, I, XII.
En impasse. || La rue se termine en impasse.Fig. || Finir en impasse.
2 (1845). Fig. Situation sans issue favorable. Danger, difficulté (→ Glissade, cit. 6; homme, cit. 10). || Être dans une impasse, acculé à une impasse. || Il faut sortir de cette impasse.
3 (Cette pensée) me conduisit à une autre qui me parut le salut même dans l'impasse où je me tordais !
Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, « Rideau cramoisi ».
4 Le roi, pour avoir penché du côté de Coligny, était dans une impasse.
J. Bainville, Hist. de France, p. 168.
5 Ce drame français de l'inadaptation, l'impasse de la guerre d'Algérie l'illustre tragiquement.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 365.
3 (1953). || Impasse budgétaire (absolt, impasse) : déficit dont la couverture est attendue de l'emprunt ou de ressources de trésorerie.
6 Cette méthode qui consiste à dresser irréparablement l'une contre l'autre deux communautés qu'il s'agissait de réconcilier pour qu'elles coexistent et qu'elles cohabitent, coûte à la France un milliard et demi par jour. Si j'en crois M. Gilbert Mathieu qui donne ce chiffre dans Témoignage Chrétien, il représente les deux tiers de l'« impasse » budgétaire actuelle (…)
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 349.
4 (1730). Jeux (bridge, belote…). || Faire, tenter une impasse : jouer la carte inférieure d'une fourchette lorsqu'on suppose que l'adversaire qui a joué en premier lieu détient la carte intermédiaire (on tente ainsi de faire une levée avec une carte qui, normalement, devrait être perdue). || Faire l'impasse au roi, lorsqu'on a en mains l'as et la dame. || Impasse qui échoue, lorsque la carte intermédiaire se trouvait en réalité aux mains du second adversaire, qui fait alors la levée.
(1936, Smet, Nouvel argot de l'X). Par anal. des jeux de cartes. Partie du programme qu'un étudiant n'apprend pas (jouant sur les probabilités de sortie d'un sujet, à l'examen). || Faire des impasses.Faire l'impasse sur qqch. : ne pas prendre en considération, parmi d'autres choses, en prenant un risque. || Tu n'as pas fait d'impasse ?

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impasse — UK US /ˈæmpæs/ US  /ˈɪmpæs/ noun [S] ► a situation in which further development is impossible: be at/remain at an impasse »With negotiations at an impasse, analysts warn the uncertainty may harm supermarket stocks. »to declare/reach an impasse… …   Financial and business terms

  • impasse — im·passe / im ˌpas, im pas/ n: a point in esp. labor negotiations at which reaching an agreement is impossible because neither party is willing to compromise or change position Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. impasse …   Law dictionary

  • impasse — (n.) 1851, blind alley, from Fr. impasse impassable road, blind alley, impasse, from assimilated form of in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + M.Fr. passe a passing, from passer to pass (see PASS (Cf. pass) (v.)). Supposedly coined by… …   Etymology dictionary

  • Impasse — Im passe ([a^]N p[aum]s ; E. [i^]m*p[.a]s ), n. [F.] An impassable road or way; a blind alley; cul de sac; fig., a position or predicament affording no escape. The issue from the present impasse will, in all probability, proceed from below, not… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • impasse — s. m. 1. Situação que impede ou dificulta algo. = DIFICULDADE, EMBARAÇO, EMPECILHO 2. Situação ou negociação sem solução à vista. 3.  [Portugal: Madeira] Rua sem saída.   ‣ Etimologia: francês impasse …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Impasse — (franz., spr ängpáss , Impaß), Sackgasse; einen i. (fälschlich Engpaß) machen oder im passieren, im Whist und Bostonspiel soviel wie mit einer niedrigen Karte stechen in der Voraussetzung, daß der Gegner keine höhere hat, um so einen Stich mehr… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Impasse — er et fremmedord for et dilemma, en knibe eller en umulig situation …   Danske encyklopædi

  • impasse — /ɛ̃ pas/, it. /em pas/ s.f., fr. (propr. [strada] senza sbocco ), in ital. invar. [situazione complicata, da cui sia difficile uscire: trovarsi in una i. ] ▶◀ cul de sac, difficoltà, (fam.) guaio, (fam.) pasticcio, vicolo cieco …   Enciclopedia Italiana

  • impasse — Voz francesa que significa ‘situación de difícil o imposible resolución, o en la que no se produce ningún avance’. Su uso es innecesario en español, por existir las expresiones callejón sin salida o punto muerto, de sentido equivalente: «Las… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • impasse — /fr. ɛˈpas/ [vc. fr., comp. di in neg. e di un deriv. da passer «passare»] s. f. inv. 1. via senza uscita, vicolo cieco 2. (fig.) intoppo, difficoltà, pantano (fig.), stallo, stasi CONTR. facilitazione, agevolazione …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”